6M0A6896webParce que « la place est fréquentée chaque jour par les enfants du village », la municipalité et son maire Alain Rouquayrol ont souhaité d’une seule voix, que le nouveau monument aux morts saint vincennais soit implanté au cœur du bourg. Mitoyen d’une sorte de rotonde goudronnée qui accueille bals populaires et autres rassemblements festifs familiaux, le monument d’acier corten (*) sculpté par la jeune artiste Emilie Prouchet Dalla Costa ne laisse pas de marbre. Huit lames d’acier s’élèvent de tout leur long vers l’azur tel un monolithe corrodé de plus de 3,5 tonnes. Erigé en cercle, chaque élément en communion semble interpeler son vis-à-vis, chuchoter avec son voisin. Les huit jeunes soldats de Saint-Vincent tombés au champ d’honneur lors de la Grande Guerre sont-là. Les huit lames les représentent : Jean Castagne, Pierre Rivals, Alexis Durand, Jean Maurel, Jean Razous, Jean Ramon, Paul Ausseres et  Jean Miquel. Des fragments de blindage récupérés sur des chars d’assaut criblés d’impacts apparaissent soudés çà et là. L’effroi des tranchées vécu par ces jeunes hommes en devient palpable, glacial. Plus tard la scénographie se prolonge la nuit tombée avec un dispositif d’éclairage à leds qui illumine le site sans aveugler le quidam, ni écraser l’œuvre. Une lumière douce et tamisée qui accompagne le visiteur dans son recueillement et guide ses pas dans la quête fragile d’une paix universelle.

* Acier auquel un certain nombre d’alliages ont été ajoutés, tels que P, Cu, Cr, Ni, Mo, afin d’en accroître la résistance à la corrosion atmosphérique par la formation d’une couche auto-protectrice d’oxyde sur le métal de base sous l’influence des conditions atmosphériques (source AFNOR)

PHOTO - Les élus saint vincennais messieurs Rouquayrol et Bakir en visite sur le site du monument aux morts

Le site de l'artiste Emilie Prouvhet-Dalla Costa

http://prouchet-dalla-costa.fr