jérémy_allard webAvant de poser l’automne dernier ses crampons du côté du parc municipal villefranchois, Jérémie Allard (28 ans) avait un joli passeport de globe-trotter d’ovalie. Isérois d’origine (St Jean de Bournay) passé par les espoirs du LOU et de l’Aviron Bayonnais, Jérémie débarquait l’été dernier en Lauragais depuis l’Alsace et son ancien club Strasbourg. Rencontre avec un seconde ligne fécéviste aussi solide qu’attachant.

Parlez-nous de votre intégration au sein du FCV ?

Je suis habitué à bouger et étant d’un tempérament sociable, mon intégration c’est très bien passée. Pour moi aujourd’hui le FCV est un choix de vie réussi porté par un projet sportif ambitieux avec toujours l’objectif de monter en fédérale 1. J’espère pouvoir relever ce pari comme en 2015 avec mon ancien club Strasbourg avec qui j’ai pu être champion de France de fédérale 2.

Quel est votre état d’esprit en cette fin de saison ?

Ma saison est un peu à l’image du club avec un démarrage tambour battant puis à l’approche de l’hiver un coup de fatigue que j’attribuerai aussi à la naissance de mon fils. Après une certainement forme d’essoufflement collectif, le groupe est reparti sur un bonne dynamique. Plus personnellement les coaches ont su trouvé les bonnes paroles pour me booster en me faisant prendre conscient que si je n’étais pas un leader par la parole j’avais toutes les qualités pour l’être par mon engagement dans le jeu.

Quel est votre avis sur Mauléon ?

Nous connaissons la vaillance et la solidarité basque. A nous de les défier en imposant un gros défi physique dans les mauls et les rucks pour les priver de ballons car il faut s’attendre sinon à les voir jouer de partout.

Risquez-vous un pronostic ?

Je n’aime pas faire de pronostic, ce n’est pas respecter nos adversaires. Je dirai simplement que le minimum serait de gagner le match aller à domicile. Et comme au vu de nos précédentes prestations nous aimons nous faire peur, peut-être faudra-t-il attendre les dernières minutes de la rencontre…

PHOTO - Jérémy Allard (1m96, pour 128 kg), adorable poutre maîtresse du pack villefranchois