récit en dessins emc cnrd 2017 webL’ensemble des élèves des classes de seconde du lycée Léon Blum étudient dans le cadre du projet pédagogique d'Education Morale et Civique (EMC) et sous la houlette de leurs professeurs référents Marie Valentie et Jean-Jacques Gatein, la thématique de la discrimination. En phase avec le programme de seconde et en référence au sujet 2017 du Concours national de la Résistance et de la Déportation (*)  "La négation de l'homme dans l'univers concentrationnaire nazi", ce projet EMC a été intitulé "Penser Auschwitz pour éclairer notre citoyenneté d'aujourd'hui". Marie Valentie revient sur son objectif pédagogique initial : « … l’objectif est d'étudier ce processus génocidaire, pour comprendre ce qui amène l'individu et la société à discriminer l'autre, et comment cette discrimination peut conduire à l'idée d'inégalité de droits, qui peut devenir légale quand elle est revendiquée politiquement. L'idée est aussi de faire mesurer aux élèves le combat que les anciens déportés et résistants ont dû mener pour reconquérir les valeurs de liberté et d'égalité, valeurs qu’ils ont en tant que futurs citoyens le devoir de protéger avec vigilance ». Dès le premier trimestre une démarche collective a été conduite. L’enseignante la détaille: « Le premier trimestre a été consacré à l'étude du sujet avec entre autre un travail sur une exposition prêtée par la Fondation de la Mémoire de la déportation à Paris, l’étude du témoignage filmé d'un ancien déporté [..] ensuite nous avons proposé aux élèves de s'emparer du sujet en produisant quelque chose pour le concours de la résistance. De nombreux projets sont en cours : peinture, rap, vidéos, diaporamas, photos, BD... et cet événement organisé par les élèves de la classe de seconde 3 (NDLR : exposition et ateliers d’informations - lundi 6 mars de 17 à 19 heures au foyer rural villefranchois). C'est leur production pour le concours, qu'ils présenteront au jury par le biais d'un diaporama qui montrera sa préparation et son déroulement ». L. Gales

(*) concours scolaire institué en 1961 qui s’inscrit dans le devoir de mémoire mais aussi l’éducation à la citoyenneté

PHOTO - Un groupe d’élèves (ici la classe de seconde 4) qui travaille sur un projet de BD