PImontclarweb

Lors du conseil communautaire de ce jeudi 13 octobre, le président de Cap Lauragais Pierre Izard à l’évocation des questions diverses tenait à faire un point sur la prochaine fusion des intercommunalités (Caraman, Nailloux et Villefranche) : « Il n’y a aucune urgence au sujet de cette nouvelle intercommunalité. La seule vraie urgence concerne l’élection de son futur président ou présidente avant le 15 janvier et que les salaires soit assurés fin janvier. Il n’y a aucune urgence à se hâter pour la bonne raison que les décisions doivent être prises par les nouveaux conseils de l’intercommunalité et non par les anciens. Un paquet d’erreurs que je ne cautionne pas sont commises en ce moment lors de réunions que tiennent certaine intercommunalité par l’exemple faire prendre une délibération pour l’appelation de la nouvelle intercommunalité et le lieu de son siège. J’ai reçu une lettre du préfet à ce sujet qui dit que cette décision doit être prise par les communes. Autre exemple, on voulait nous faire prendre ici la décision du vote des abattements pour les taxes d’habitation alors que le service des financesd de la Direction générale des finances publiques (DGFiP) nous donnait jusqu’au 15 février. Il est donc urgent d’aller doucement sur beaucoup de sujets. Soyons sérieux, méthodiques, ne brusquons pas les choses. Soyons tous réunis et donnons-nous trois mois à partir du 1er janvier pour mettre en place une machine qui a été de part la faute de l’Etat trop rapidement lancée sans aucune discussion. Je pense pouvoir faire un point avec vous vers le 20 novembre pour que vous ayez un aperçu de ce qui va se dessiner mais il n’y a que des intentions il n’y a que des propositions en aucune manière il ne peut y avoir de décisions ».

 PHOTO - Le Président Pierre Izard lors de son intervention en conseil communautaire de ce jeudi 13 octobre