elie_ourmadewebElie Ourmade plus connu sous le doux sobriquet de « Zouzou » - hérité de son oncle Paul engagé dans l’unité d’infanterie d’élite des zouaves – vient de s’éteindre… il aurait eu 94 printemps le 4 novembre prochain. Il était sculpteur, tailleur-graveur de profession, sapeur-pompier volontaire par passion (1945 à 1982) mais aussi un bénévole disponible et dévoué auprès du syndicat d’initiative villefranchois. Natif du quartier de Barrelles, rue Waldeck Rousseau qu’il ne quitta que pour se déplacer du numéro 54 au 66, Elie excellait dans l’art de la taille sur pierre. La blanche des Charentes ou celle de Cheverny avaient toutes les deux sa préférence et en levant la tête sur le fronton de la halle centrale les curieux pourront découvrir le blason villefranchois qu’il sculpta en 1989 dans un bloc monumental de 900 kg pour plus d’un mètre et demi de hauteur. Artiste à ses heures il sculptait aussi souvent dans son atelier des reproductions de monuments remarquables du village, ses moulins, son clocher mais aussi la croix occitane ou des poèmes et autres vers en patois. Cette langue d’Oc qui pratiquait et qu’il partageait parfois avec les jeunes générations lors de lectures de contes. Adroit gouge et burin à la main, il l’était aussi avec la lance d’incendie consacrant quelques 37 ans de sa vie (1945 à 1982) à secourir ses compatriotes aux côtés de ses copains du centre de secours et d’incendie villefranchois. Discret, travailleur et toujours volontaire, ses amis le revoient certainement enfourchant sa mobylette son unique moyen de transport comme pour profiter à la bonne vitesse du temps qui passe. Elie sera inhumé mardi au cimetière Sébastopol (cérémonie religieuse - 10h30 église Villefranche). La rédaction adresse ses plus sincères condoléances à son épouse Betty ainsi qu’à toute sa famille.

PHOTO - Elie Ourmade (ici en 2005) devant son petit musée retraçant son engagement de sapeur-pompier volontaire villefranchois