voeux_PI_webLes vœux 2016 de la communauté de communes de Cap Lauragais étaient présentés ce mercredi 27 janvier dans l’enceinte du foyer rural villefranchois. La directrice générale des services Solène Saint-Martin ouvrait l’instant privilégié des allocutions officielles en revenant sur l’année 2015 « marquée par la poursuite du développement des services intercommunaux à la population comme en témoigne la création du service d’urbanisme commun » et se projetait sur l’année 2016 à travers la mise en œuvre de deux projets d’envergure en matière de ressources humaines « l’entretien professionnel qui remplace la notation et le document unique d’évaluation des risques professionnels qui vise à assurer la sécurité des agents te à protéger leur intégrité dans le cadre de leurs missions ».  A son tour le président Izard intervenait au pupitre pour adresser ses vœux à l’assistance composée d’élus, de représentants civils, militaires et religieux d’agents et autres partenaires de Cap Lauragais. Durant son discours il évoquait son parcours d’élu débuté en 1967 jusqu’à nos jours. Dans une sorte de droit d’inventaire émouvante portée par l’intérêt général, l’implantation continue et la défense du service publique sur Villefranche, Pierre Izard citait de nombreuses réalisations : centre médico-social, perception, voirie départementale, piscine couverte, reconstruction de la gendarmerie, rénovation du collège, implantations du Pôle Emploi, du lycée et du centre de loisir intercommunal, de la nouvelle zone d’activité économique de 12 lots mais aussi – rançon de la gloire – son cortège de critiques qui accompagne encore aujourd’hui son action. Puis il revenait sur la fusion des intercommunalités projet qu’il jugeait bâclé, dangereux, mal informé et mal préparé indiquant « qu’il sera très difficile de réaliser l’union de trois collectivités qui n’ont pas les mêmes compétences et modes de fonctionnement» tout en prévenant qu’il « se [battra] pour défendre les intérêts des communes et des agents de Cap Lauragais. J’ai beau avancer dans l’âge » concluait-il « je suis plus que jamais passionné par le Lauragais, passionné par cette communauté de communes qui me rajeunit tous les jours».

PHOTO -  Le président Pierre Izard et la DGS Solène Saint-Martin