tournage_film_GVaur_webLa belle bâtisse qui abrite rue de la république l’ancien tribunal d’instance de Villefranche était ce dimanche 7 juin investie par une équipe de tournage placée sous la direction du cinéaste, producteur, comédien et artiste de variétés Gérard Vaur (fils de l’humoriste Georges Vaur alias « Piroulet »).  Pour cette actualité cinématographique, la grande salle d’audience servait de décor à son film intitulé « A l’ombre de la veuve ». Coscénariste avec Jacques Bergeal, Gérard Vaur parle du tournage : « Ce film est mon 30ème. C’est une comédie dramatique qui met en scène dans les années 80 le combat féroce que se livre le commissaire Calvet (Serge Renaudot) chargé de l’enquête et l’avocat Maître Matéoni (Jacques Bergeal) qui défend le naïf Armand (Jean-Michel Gonzalès) accusé du meurtre de sa petite voisine. Le tournage a débuté fin mars et s’est déplacé sur plusieurs sites dans le Tarn et Garonne à Maubec (80% des scènes), sur le canton studio de Cadours (*) à Drudas, Cox, devant la prison Saint-Michel à Toulouse, et maintenant ici à Villefranche pour les scènes du procès et du verdict final. Nous avons tourné pas moins de 80 plans (changement d’image) pour ces deux scènes ». Au final le film d’une durée de 1h40 à 1h45 comptera 46 scènes (intérieur/extérieur) pour environ 2400 plans montés par Michel Hastenteufel responsable de la régie technique (prises de vues, montage, mixage, son et effets spéciaux). Les projections débuteront en septembre et Ciné Bor à Villefranche sera bien évidemment inscrit au programme. A signaler pour l’anecdote que durant cette étape villefranchoise dominicale marathon qui a débuté à 8 heures pour s’achever vers 20 heures a vu la participation parmi les figurants de deux conseillères municipales mesdames Maryse Garrido et Isabelle Berlingerie (en arrière plan sur la photo). Toutes deux campés en robe noire de circonstance un greffier et un assesseur aux côté du président de la cour d’assises interprété par René Samazan.

(*) Gérard Vaur habite Laréole

PHOTO - Gérard Vaur (metteur en scène) et Michel Hastenteufel (responsable de la régie technique) en pleine séance de tournage dans la salle du tribunal villefranchois