vote_budget2015_web

Le conseil municipal du 9 avril s’ouvrait par le débat d’orientation budgétaire présenté par l’adjoint au maire en charge des finances Bernard Barjou. Selon les grands axes du DOB 2015 était rappelé la diminution des dotations de l’Etat (loi de finances 2015) qui se traduira sur la commune par une réduction de 13,5% de la Dotation Générale de Fonctionnement (soit 126 636 € hors fiscalité locale). Concernant les dépenses de fonctionnement l’élu indiquait que la municipalité veillait à la maîtrise de ses dépenses en incitant d’ores et déjà les différents pôles à faire des économies de l’ordre de 7%. Tout en précisant que « compte tenu des investissements importants de 2015 à 2018 avec les programmes lycée, école élémentaire, accessibilité PMR des bâtiments communaux… le conseil municipal veillait à ne pas trop porter atteinte au pouvoir d’achat de ses administrés en prévoyant une augmentation des taux d’imposition inférieur à 1,5% ». Passé au crible, l’évolution des masses budgétaires de fonctionnement présentait pour 2015 : un autofinancement d’environ 1 900 000€ au budget primitif (1 763 091€ en 2014) ; un encours de la dette de 4 721 536 € (4 968 108 € en 2014) et des charges de personnel de 59,5% des dépenses réelles du BP 2015. Ce qui impliquait la recherche de nouvelles pistes d’économie visant à atténuer la masse salariale notamment dans la mutualisation de services. Le conseiller municipal Jean-Jacques Ramade faisait remarquer que la situation financière tendue de la commune pendant les trois prochains exercices s’expliquait aussi par le fait que la commune supportait seule l’investissement lié aux infrastructures annexes à l’arrivée du lycée qui accueillera en revanche des enfants issus de tout le canton de Revel. Dans le détail des présentations exposées par Bernard Barjou, le compte administratif 2014 était voté à l’unanimité moins une abstention et le budget primitif 2015 à l’unanimité. L’ordre du jour se clôturait par une délibération portant sur la mise à jour statutaire de la communauté de communes Cap Lauragais. 

PHOTO - L’adjoint en charge des finances Bernard Barjou au moment de la présentation et du vote du budget primitif 2015